Lors des ateliers, on s’exprime à travers tous les processus de la réalisation d’une oeuvre audio et visuelle, de l’écriture au montage.

Cela donne naissance à des films très libres de tous formats : clips, lettres vidéo, auto-portraits, essai expérimental ludique et curieux.

Il était un truc...

Nous proposons un ensemble d’activités qui permettent de découvrir et expérimenter l’univers des images.
Ces activités peuvent se dérouler dans ou «hors des murs» du cadre scolaire, professionnel, de festival, …

Nous avons imaginé une expérience visuelle et sonore “participative“, sous la forme d’un parcours à vivre seul et collectivement, rempli de découvertes sonores, graphiques et physiques et puisant dans les techniques de capture de mouvement, d’animation traditionnelle ou contemporaine. Ces tableaux vivants dégagent une liberté esthétique qui fait oublier la technologie et libère l’imaginaire.

3points

 

CINÉMA D’ANIMATION

Les ateliers de Il était un Truc…, donnent l’occasion de découvrir la fraîcheur de pratiques artistiques pauvres en moyens et riches en sensations et idées.

La volonté est de sensibiliser les enfants à la culture cinématographique, les former à la lecture de l’image, contribuer à leur éducation de spectateur, construire la fréquentation des salles de cinéma comme pratique culturelle et parcours de découvertes cinématographiques et libérer toutes les imaginations. Nous proposons des ateliers de pratiques artistiques permettant d’appréhender les questions de rythme, de mouvement et de transformation, qui sont au centre du cinéma d’animation. Ces pratiques explorent, expérimentent et inventent de multiples formes créatrices.

Par ces ateliers, nous travaillons à développer les rencontres et l’apprentissage des savoirs faire, voir et être en créant.
Ces ateliers de formation du regard, avec ce qu’elle implique de liaisons théorie-pratique, (le voir apparaît comme un moyen essentiel d’articuler le savoir et le faire), développent une attitude de recherche et d’expérimentation. Le participant-spectateur devient le destinataire de cette connaissance et de ce savoir acquis par l’expérience artistique. Les rapports entre l’observation et l’action sont au centre de l’apprentissage de la connaissance. Il faut apprendre à voir. Il faut s’attaquer courageusement aux images pour apprendre à les lire. Le plaisir de voir s’ajoute à celui de jouir de la manière dont c’est montré.

Intervenir grâce à ces ateliers, c’est partir à la conquête d’un art de la vision, un art total, hanté par la synthèse de l’être et de l’image.

img2_g

Main Crayon 26:04

Objectifs éducatifs
- Porter le cinéma au regard de tous par la médiation culturelle,
- Accentuer le rayonnement du cinéma et de l’audiovisuel par la mise en place d’ateliers de pratiques artistiques et d’expériences audio et visuelles,
- Expérimenter des techniques pour créer de nouvelles images,
- Découvrir, explorer et inventer de multiples formes créatrices,
- Libérer les imaginations sous toutes leurs formes,
- Explorer de nouveaux enjeux méthodologiques, artistiques, esthétiques et porter un regard sur le monde contemporain.

Animation
L’image animée s’entend comme tout phénomène de mise en mouvement d’une image, en référence à l’histoire évolutive du pré-cinéma en passant par le théâtre d’ombres, l’animation image par image (en papiers découpés, pâte à modeler, Pixillation, …), les images à trou, les doubles images…, de la pellicule au film d’animation numérique.
En expérimentant certains mécanismes et jouets optiques (Flipbook, Thaumatrope, Zootrope…), la compréhension de l’image animée et le principe fondamental du mouvement cinématographique sont facilités et peuvent aboutir à la création d’un film.
Faire du cinéma devient possible, en dehors des enjeux économiques du cinéma traditionnel. Ces différentes approches techniques permettent aux enfants de s’adapter aux diverses formes des arts plastiques : manier les couleurs, les matières, les aplats, les volumes, les traits, les points…

Supports tactiques et techniques astucieuses et artificielles
Tricks Films, Pixillation, Flip Book animé, Pâte à Mod’, Tableaux animés, Photocopie, Stratacut, Jouets Optiques, Film à Trous, Graph Lumière…

Trucages Frénétiques
Ces techniques fantaisistes et rebelles sont une des branches du cinéma d’animation en 2 ou en 3 dimensions. Elles consistent à animer image par image des personnages ou des objets dont les déplacements sont entièrement et inhabituellement sous le contrôle du cinéaste.

3points

 

PROJECTION ON DEMAND
PROJECTION À LA DEMANDE

Amélie projette en N&B

L’Atelier de Programmation et de Diffusion offre une carte blanche à un groupe de spectateurs avisés, afin de composer la programmation complète d’une séance de cinéma : de l’accompagnement critique aux oeuvres, la défense de leur choix, à la recherche de public et son accueil…

Cette proposition cinéphile donne le goût de trouver dans la rencontre avec les films de multiples et féconds usages. La joie du spectacle en est la base indispensable, et ce plaisir se renforce des multiples élaborations que les films peuvent engendrer : élaborations esthétiques internes au cinéma ou dans son interaction avec d’autres arts, réflexions sur les techniques, débats citoyens, approches sociologiques, historiennes, philosophiques…

Cette approche vise à appréhender l’étude d’un film, développer un discours analytique face à une œuvre cinématographique, s’inscrire dans l’éveil d’une éducation critique à l’image, à affiner et affirmer ses choix, à enclencher un vrai travail de réflexion, pour aboutir à une séance participative.

Cette séance peut être encadrée par un représentant de l’équipe des films présentés, un journaliste, un auteur, un programmateur, un spécialiste en cinéma…, et les sélectionneurs enthousiastes, qui justifient leur choix, relayent l’opinion, recommandent, créent l’alchimie entre l’oeuvre et le public…, devant un parterre de spectateurs attentifs.