3points

 

Acte 1 (Lycée des Palmiers (Nice), janvier/février 2017)
Atelier de réalisation d’une oeuvre audio-divisuelle animée

IL ETAIT UN TRUC… a embarqué une classe de seconde du secteur MODE du lycée des Palmiers, dans le cadre de ses activités d’éducation et de production culturelles, dans un atelier de pratique artistique audio-di/visuelle.
A partir d’un questionnaire sur les différents métiers de la mode, nous avons animé les différentes étapes de la fabrication d’un vêtement jusqu’à la création d’une piste son désignée au rythme des machine à coudre !

TITRE CM

3points

 

Acte 2 (Quinzaine à la Bocca (Cannes), du 14 au 17 février 2017)
Atelier de réalisation d’une oeuvre audio-divisuelle animée

Avec une dizaine de jeunes du foyer de la Villa Béatrice, nous avons re-visité, sur 4 demi-journées, Ma vie de Courgette de Claude Barras, sélectionné par la Quinzaine des Réalisateurs en 2016.
La Quinzaine à la Bocca est un dispositif d’éducation à l’image mis en place par La Quinzaine des Réalisateurs en 2010, qui invite à découvrir des films en salle.
En re-bondissant sur ces oeuvres, nos désirs se rejoignent et s’emballent en prenant de la hauteur critique. De la vraie vie à la fiction, nous avons fait ce pas…

Gif_Super_Patate

3points

 

Acte 3 (Lycée Thierry Maulnier), janvier-mars 2017)
Semer quelques graines pour qu’ils deviennent des citoyens actifs
Réalisation d’un clip dans le cadre d’un projet engagé dans le devoir de Mémoire

Cet encagement fédérateur est une ouverture culturelle à la formation des passeurs d’une conscience collective révoltée.

Il était un Truc… a pris la suite du compositeur interprète SYRANO, qui a écrit, composé et enregistré, sur une semaine, une chanson, ANTIGONE(s), avec une classe de première STMG du lycée Thierry Maulnier. Nous avons réalisé le clip en portraits et stop-motion autour des femmes à travers les 3 génocides étudiés au cours de l’année scolaire.
Ces filles, femmes, mères courage(s) qui se sont et qui vont s’engager…

A toutes les femmes qui se sont exprimées dans ce projet et toutes celles qui ici, ailleurs, partout ont agi, agissent ou agiront pour construire un monde plus juste et plus paisible.

Cette création collective garde une trace émouvante de leurs nombreux voyages et rencontres en mémoire(s) autour des génocides du XXème siècle…
Le clip a été largement diffusé et salué pendant la Semaine de la Mémoire, de l’Engagement, de la Citoyenneté et de la Solidarité Internationale, pour communiquer auprès des jeunes générations.

TM

3points

 

Acte 4 (Académie du Var, 21/9 et 5/10 2016 et 2/3 2017)
Ateliers de pratiques artistiques à l’attention des professeurs, en écho des dispositifs nationaux Ecole et Cinéma et Collège au Cinéma
Ces ateliers s’adressent à des groupes classe ou des groupes constitués par le corps enseignant avec des demandes spécifiques d’ouverture, de création, de médiation, d’éducation, de savoir-faire, de savoir-être !
Plusieurs groupes d’enseignants y ont découvert la fabrication d’images de toutes formes et toutes tailles, dans les domaines du cinéma d’animation, des arts graphiques, de l’art de projeter, de la photographie…
Ces moments s’offrent comme un espace d’expérimentations personnelles et collectives et sont à rattacher aux oeuvres découvertes en salles obscures.

QUE FAIRE D’UN FILM, COMMENT REBONDIR PAR LA CREATION ??
Tout en décalant le regard, Il était un Truc… invite à entrer en création dans le cadre d’ateliers de pratiques artistiques en lien avec les films choisis des dispositifs ; et tendre ainsi vers le FAIRE à partir de leçons, outils, dispositifs, … !

Enfants Loups

3points

 

Acte 5 (Lycée Apollinaire), Novembre-avril 2017)
Réalisation d’une oeuvre audio-visuelle dans le cadre du Prix Littéraire PACA
A partir de nombreuses oeuvres littéraires mises en pâture pour les élèves lecteurs engagés, nous avons mis en scène en Split-Screen morcelés sur fond noir, des portraits d’eux au travers des personnages rencontrés et convoqués.

IEUT:APOLLINAIRE

3points

 

Acte 6 (Collège Joseph Pagnol (Saint-Laurent-du-Var), 7 avril 2017)
Atelier de Scanimatographie

L’artiste vidéaste Florian Schonerstedt décline sa démarche sous la forme d’atelier de pratique de cinéma d’animation, en libérant son médium, le scanner, une variante contemporaine de cinéma sans caméra.
Partant du même geste que l’archéologue qui effectue des prélèvements dans une zone de fouille, Florian délimite un territoire, où il va procéder à une récolte exhaustive et transformer ainsi les récurrences de la vie quotidienne en images animées. Ce périmètre peut être à l’échelle d’un objet comme celle d’un espace.

Il s’associe à Il était un Truc…, pour soumettre un atelier créatif, la Scanimatographie *, qui plonge les participants dans l’univers du vidéaste et ainsi faire oeuvre commune.
Par cette proposition d’atelier léger libéré de toutes contingences techniques, nous poursuivons son travail, créant des objets filmiques inspirés par la décomposition du mouvement et l’illusion d’optique, la magie et le temps. Nous manipulons les différentes matières du cinéma pour en démultiplier les capacités et proposer aussi bien des performances, des installations ou des films conçus. Avec ces œuvres, nous ré-interrogeons les expériences sur la persistance rétinienne.

* La Scanimatographie est un néologisme inventé à ce propos pour définir la réalisation de séquences d’animation obtenue en échantillonnant des objets bi-ou-tridimensionnels, à l’aide d’un scanner de bureau détourné de son usage habituel. Cette action combine un enchaînement hypnotique des images, sans appareil de prise de vue et en pleine lumière. En répétant le motif, en l’accumulant et en le dépeçant, chaque changement de modulation du sujet devient singulier.
La Scanimatographie ré-invente une part du langage cinématographique et s’offre sur plusieurs niveaux de lecture.
A partir d’un cadre formel pré-établi, nous défendons une atmosphère fantaisiste, foisonnante et conceptuelle. Notre démarche privilégie la spontanéité et consiste à créer un univers sensible concret.
Il ne s’agit cependant pas d’un exercice de style spéculatif. Il fait écho à un monde fait de sensations brutes, sans aucune justification.

PROTOCOLE et MISE EN OEUVRE à l’échelle d’une classe, d’une école, d’une ville…, en partant de l’objet singulier et indispensable de la trousse scolaire.
Cet atelier s’adresse à des groupes classe ou constitués par le corps enseignant avec des demandes spécifiques d’ouverture, de création, de médiation, d’éducation, de savoir-faire, de savoir-être !

3points

Acte 7 
(Centre de Loisirs des Cigales (Beausoleil), 10-14 avril 2017)
Atelier de réalisation d’un documentaire de création

Nous avons réalisé un document audio-visuel, sous la forme d’un atelier de pratiques artistiques en partenariat avec l’association CASA DOC’ *, allant de l’écriture d’un questionnaire au montage, en passant par l’enregistrement et la mise en images, sur le plus vieux quartier de la ville de Beausoleil, Le Tonkin.
Nous avons questionné un habitant de longue date du quartier, re-mis en scène et en couleurs des documents d’archive photographiques, image par image et ré-interprété une comptine locale.

* CASA DOC’ est une association qui s’engage, par ses activités, dans la promotion et le développement du cinéma documentaire de création.

3points

 

Acte 8 (Animathèque de la Gare / Saint-Laurent-du-Var), 18-21 avril 2017)
Réalisation d’une oeuvre audio-visuelle

Fidèles depuis plusieurs années à l’Animathèque de la Gare de Saint-Laurent-du-Var, nous avons mis en oeuvre un atelier de cinéma d’animation, pour libérer toutes les imaginations et appréhender les questions de rythme, de mouvement et de transformation, sous la forme de courses poursuite bruyantes et expressives, en Pixillation.

3points

 

Acte 9 (Eclairage Public / Chantier 109), samedi 13 et dimanche 14 mai 2017)
Atelier Cinéma ouvert à tous, les grands accompagnés des plus petits

UNE EXPERIENCE CINEMATOGRAPHIQUE
Ré-animation !
Dans le cadre de l’évènement branché sur secteur Eclairage Public qui inaugure le 109, l’association Il était un Truc… propose un atelier de pratique artistique rostocopique * qui explore, expérimente, trafique et invente de multiples formes créatrices au mouvement.
Tout en décalant le regard, cette proposition invite à entrer en création en re-visitant une séquence filmique choisie.
Grâce à la technique de la photocopie, qui consiste à ré-intervenir sur des extraits filmiques transformés en une suite d’images et imprimés, chaque participant peut ainsi re-mettre en question sa perception du film par une re-colorisation, une ré-interprétation, des décalquages animés…
La succession des dessins numérisés est ensuite re-montée, rythmée et enchainée.

* La rotoscopie est une technique cinématographique qui consiste à relever image par image les contours d’une figure filmée en prise de vue réelle pour en esquisser la forme, ou partie, dans un film d’animation. Ce procédé est souvent utilisée pour basculer du réel à l’imaginaire et créer d’étranges effets.

Nous avons choisi une scène de danse empruntée au court-métrage Twist de Alexia Walther et Maxime Matray !

TWIST
Suisse|France, 2006, 16 mm, 11′
Quatre hommes dansent dans le décor d’un bar de plage hors saison. L’un d’eux, auparavant, a retracé les circonstances d’une défaite militaire. Ce film met en parallèle un épisode de la Guerre des Gaules de Jules César et un condensé chorégraphié de l’histoire du Twist.

GifTwist2

3points

 

Acte 10 (CinEcole / Lycée Carnot (Cannes), mardi 16 mai 2017)
Atelier de Création image par image

UNE EXPERIENCE CINEMATOGRAPHIQUE
Photogrammes re-visités !
En entame de Cannes, dans le cadre de CinEcole *, Il était un Truc… était invité à re-présenter ses pratiques cinématographiques.
Nous avons embarqué un classe de CM1 dans une création animée à partir de réalisations picturales sur La belle & La Bête de jean Cocteau.

* Deux tables rondes et des ateliers sur le thème de La Belle et la Bête sont organisés pour débattre autour de l’interaction cinéma et éducation. Les Rencontres de CinEcole 2017 marquent le coup d’envoi des opérations académiques à l’occasion du Festival de Cannes.

** L’académie de Nice et Cannes Cinéma organisent la 35ème manifestation emblématique CinÉcole. Durant le dernier week-end du Festival de Cannes, CinÉcole programme onze films et deux courts métrages choisis parmi l’ensemble des sélections du Festival (Compétition Officielle, Un Certain Regard, Quinzaine des Réalisateurs, Semaine de la Critique, Écrans Juniors et ACID). Ce marathon du film de 20h est ouvert aux personnels enseignants et étudiants. Menée dans le cadre de Cannes Cinéphiles, CinÉcole est la manifestation qui symbolise le plus la présence de l’Éducation nationale au Festival de Cannes. Elle participe de la construction des compétences nécessaires à l’éducation artistique et culturelle de l’élève. Les participants peuvent ainsi rencontrer des œuvres et des professionnels. Ce regard sur l’actualité cinématographique du Festival de Cannes et ses différentes esthétiques leur permet d’élargir leurs pratiques dans le domaine de l’éducation à l’image.

3points

 

Acte 11 (Lycée Estienne d’Orves (Nice), Novembre 2016/Mai 2017)
Atelier de réalisation audio et visuel

Nous avons mené cet atelier tout au long de cette année scolaire avec une classe de terminale littéraire, option Arts Plastiques, en lien avec le dispositif national Lycéens et Apprentis au Cinéma.
Le point de départ était de construire une citation cinématographique, de les emmener à performer le cinéma, r-entrer dans l’écran pour ne plus en sortir.

FIGURE(s) est une autobiographie déguisée, une rime cinématographique à 360°…, eux avec plein de costumes.
Ils sont les liens entre tous ces personnages. Ils ont leurs mimiques, leurs émotions.
Nous sommes leur palette…

Binoche

3points

 

Acte 12 (IUT/QLIO (Université de Nice Sophie-Antipolis), Janvier-Juin 2017)
Atelier de réalisation audio et visuel

Nous avons porté un atelier de pratique artistique audio-visuelle, avec un groupe de TD du département Qualité, Logistique Industrielle et Organisation, autour de la mise en scène d’auto-portraits d’eux par la performance filmée du geste répété dans l’entreprise.
Cette approche pédagogique met en jeu à la fois les compétences techniques et l’approche créative sur plusieurs temps d’écriture, de réalisation et de montage, encadrées par des professionnels, en vue d’une diffusion organisée du travail des élèves.
Pour ce faire, nous avons travaillé avec Jonathan Gensburger, comédien, Florian Schonerstedt, réalisateur et Benoit Seyrat, compositeur.

3points

 

Acte 13 (FAPE, Breil-sur-Roya et Tende, jeudi 1er et vendredi 2 juin 2017)
Atelier de Pratiques Visuelles

Du Faire au Voir : une expérience cinématographique
Dans le cadre du Festival d’Arts Plastiques à l’Ecole, nous avons proposé, à échelle de deux écoles et sur deux journées, des ateliers de pratique artistique qui explorent, expérimentent, trafiquent et inventent de multiples formes créatrices au mouvement.
Ces temps forts se mettent en oeuvre avec des demandes spécifiques d’ouverture, de création, de médiation, d’éducation, de savoir-faire, de savoir-être ! 

Premier temps : Découverte de l’animation classique, image par image, et du principe fondamental du cinéma, la décomposition du mouvement, à l’aide de formes prêtes à être animées…
- Travail d’observation et découverte des techniques du cinéma d’animation à partir d’extraits de films,
- Expérimentation à partir de formes prêtes à être animées,
- Les formes colorées sont déplacées, mises en espace sur une feuille A4 et reproduites en suivant leur contour,
- Captation image par image,
- Enchainement rythmé,
- Projection.

3points

 

Acte 14 (Les Visiteurs du Soirs (Le Poulailler/Nice), Samedi 3 Juin 2017)
Projection, du Super 8 sur grand écran dans la cour du Poulailler

Pour fêter la dixième édition des Visiteurs du Soir organisée par Botox(s), Regard Indépendant dresse son écran blanc dans la cour du Poulailler, espace de co-travail géré par Il était un Truc…. Adepte de l’argentique, l’association niçoise a concocté une sélection de films en Super 8 tourné-monté parmi ses collections.

Au programme, de la couleur et du noir et blanc, de l’humour et de l’amour, de la fantaisie et du fantastique, avec bande sonore synchronisée en direct.
« Insomnie circulaire ». Film de Sébastien Antoine. Collection 2008.
« O ». Film de Cate Barron et Xavier Pasturel-Barron. Collection 2014.
« Ich bin 47″. Film de Jan Peters. Allemagne. Collection 2013.
« Page 75 – Écorché(e) ». Film de Charbel Kamel. Collection 2016.
« Page 114 – Les souvenirs mécaniques ». Film de Justyna Ptak. Premier prix 2016. Sélection au Short Film Corner de Cannes 2017. « Trash ». Film de Emmanuel Desestré. Collection 2015.
« JMK ». Film de Feyyaz. Collection 2015. Sélection au Short Film Corner de Cannes 2016.
« Harum scarum ». Film de Marine Broussaud. Collection 2015.
« The End ». Film de Le Radis Calciné. Premier prix 2015.

VDS2017BannièreFB

3points

 

Acte 15 (Ecole Spécialisé du Château (Nice), 2016/2017)
Atelier de création d’un objet film

Un OBJET-FILM
Pour cette troisième année consécutive, nous avons ré-investi l’école spécialisée du Château par la pratique artistique audio et visuelle avec tous les élèves.
Nous nous sommes lancés dans la réalisation d’une oeuvre à multiple facettes graphiques et sonores, à partir du texte librement adapté de Thierry Lenain, Loin des yeux, près du coeur ; en allant de la mise en images et en sons au montage sous la forme d’un film photographique, en passant par l’édition d’un livret figurant un portrait de cette odyssée.

FORME
Tout au long de l’année scolaire 2016/2017, nous avons animés des ateliers au sein de l’école spécialisée du Château, avec la classe des plus grands plus spécifiquement, et toute l’école spécialisée du Château, plus largement.
Ces nombreuses séances ont consacrées à l’écriture, la ré-écriture, la pratique photographique, aux expérimentations visuelles et sonores, aux multiples conversations autour du monde en train de se vivre, …
En liant nos pratiques respectives, autour du cinéma et de l’illustration, nous avons traité les images et les sons sous différents supports de fabrication.
Les réalisations ont pris la forme d’un photo-film * et d’un livre-objet **.
* Le photo-film, s’appuyant librement sur cette histoire aimable, a regroupé de nombreuses photographies qui mettent en scène, illustrent, explorent les relations entre corps, gestes, regards, objets, espaces, …, jusqu’à la création d’un mouvement et de sons off lus, joués, bruités, designés…
** Une édition papier : ce travail iconographique s’inscrit dans un parcours élaboré autour des ateliers menés autour des thèmes convoqués, (le handicap, le racisme, la différence..), et comment les aborder ?.
Ce livre-objet, tenu à distance, retrace toute cette aventure plastique. Cette matière collective, vive, secouée et poétique est sauvegardée en un livre d’images et de textes bruts, mis en page, modulable et personnalisé.

Coeur

Livret IEUT:EDC

3points

 

Acte 16 (Collège Jules Romains (Nice), Février-Juin 2017)
Atelier de réalisation audio-visuelle

Nous avons embarqué la quinzaine de volontaires du Ciné-Club du collège Jules Romains dans une réalisation hybride autour du voyage, intérieur, mobile et immobile !
Ils ont écrit, se sont mis en scène dans un contre-champ cinématographique en rebond à quelques séquences filmiques et quelques animations d’un plan masse et de moyens de transport.
Ca parle d’eux, des autres, d’ailleurs !

Carte Monde

3points

 

Acte 17 (Entre La Station, L’Entre-Pont et le Chantier 109 (Nice), du 18 au 22 juillet 2016)
BALLADE EN SONS ET EN IMAGES, 5

Pour la 5ème année consécutive, Il était un Truc…. et Christine LIDON, entourées des enfants et adolescents de l’association Epilogue et du C.A.D.A (Centre d’Accueil de Demandeurs d’Asile) de l’Ariane, et de nombreux partenaires, ont abouti sur une semaine du 12 au 19 juillet, J’ai quelque chose à dire.
Ce nouveau clip estival va de l’écriture d’un texte à la mise en images, en passant par la composition originale, l’enregistrement en studio, l’expérimentation de formes cinématographiques…, entre La Station, (le studio de Christine Lidon), L’Entre-Pont, (la salle de spectacle), et le 109, (la cour intérieure), jusqu’à sa restitution publique en fin d’atelier sur grand écran et en plein air, le vendredi 21 juillet.
L’exploit réside dans cette concentration exaltante et foisonnante : sur une grosse semaine un film se fabrique, se monte, se montre…

Ce soir-là, en partenariat avec l’association Héliotrope/Un festival c’est trop court !, de nombreuses oeuvres reliées à nos pratiques, ont été diffusées.

Canon de Norman Mac Laren
Canada/1964/Produit par l’Office National du Film du Canada/4’20/3ème partie – Séquence démultipliée Ribambelle en canon…

Haenyo, les femmes de la mer Eloic Gimenez
France/2017/Produit par Girelle Production/5’15/Croquis animés sur ordinateur
Le film évoque la vie des Haenyo, femmes plongeuses de Jéju en Corée du Sud, à travers 7 expressions originaires de l’île.

Drunk Fox in London Yannick Lecoeur – Gablé
France/2008/3’34/Papiers découpés et prises de vues réelles
Un renard éméché déambule dans les rues de Londres.

Cantor Dust Man Sébastien Loghman
France/2009/Produit par Le Fresnoy/6’18/Court-métrage musical
Au contact d’une saveur qu’il a autrefois connue, un homme est emporté par le flot de sa pensée.

- – -

Il était un Truc… est financé, pour ce projet, par la SACEM et La culture avec la copie privée, la Fondation BNP Paribas, et les dispositifs Passeurs d’Images (financé par la Région P.A.C.A.), et Ville Vie Vacances (financé par la C.A.F).
En partenariat avec Lo Peolh Cinema/le cinéma de BeaulieuLa StationL’Entre-Pont, la Ville de Nice et le 109, l’Institut de l’ImageGet ReadyEpilogue, A.T.EStarterHéliotrope, le PoulaillerGirelle Production et TSF.

Ballade 5 IEUT

3points

 

Acte 18 (Parc Phoenix (Nice), mardi 19 septembre 2017)
Atelier géant de Pixillation

Le 19 septembre 2017, Il était un Truc… s’est planté au Parc Phoenix pour y cultiver du cinéma, dans le cadre de la manifestation REGARDDONS Ensemble organisée par l’Association des Parents d’Elèves Déficients Visuels des Alpes-Maritimes.
Réunissant plus de 70 intervenants issus des champs d’intervention artistique, social, environnemental ou encore thérapeutique, cette rencontre a pour objet d’offrir aux enfants des écoles et structures spécialisées une matinée riche en expériences, au travers de spectacles, projections, ateliers.
En journée, nous avons invité à participer à une réalisation collective animée, en déplaçant, image par image, un globe terrestre gigantesque à travers le parc, pour créer de multiples séquences visuelles, grâce à la technique de la Pixillation.
En soirée, nous avons mis en oeuvre une projection chuchotée en plein air sur grand écran.

La salle se met en jeu !
Le Cinéma Chuchoté est un dispositif innovant et ludique qui permet grâce à une tubulure ingénieuse de se relier les uns les autres pour libérer ces petites choses de bouche(s) à oreille(s), réagir, demander une explication, interpeler, décrire…
En amont, nous avons travaillé sur plusieurs courts-métrages du programme avec une classe de CM2 de l’école René Cassin, pour préparer les élèves à accompagner ses oeuvres lors de cette séance. La veille, Bruno Bouchard et son nouveau concept ludique et vivant, a coloré, décoré, fabriqué tout un ensemble de tubes pour faire glisser nos échanges avec l’ensemble de l’école spécialisée du Château.

(Conception, programmation, installation, élèves chuchoteurs : Bruno Bouchard / Il était un Truc… / Lo Peolh Cinema / Le CM2 de Virgile Luigi, école René Cassin / Et tout un chacun…)

CC PP BB

Au programme, pour tous et dans cet ordre…
Yeux, Coeur, Main de Il était un Truc… & l’école spécialisée du Château. France. 2017. 11’20. Film photographique librement adapté d’une nouvelle de Thierry Lenain, Loin des yeux, près du coeur
Gloria et Mattéo se donnent la main. Lui qui est aveugle, il lui apprend à écouter le pas des gens, le chant des oiseaux. Elle qui est noire, lui enseigne les couleurs…

Tête d’Oliv’ de Armelle Mercat. France. 2017. 11’30. Animation (calque et aquarelle) Horreur ! Olivier ne peut plus cacher sa calvitie à sa femme ! Craignant de lui déplaire, il finit par employer les grands moyens.

Le mariage du hibou de Caroline Leaf. Canada. 1974. 8′. Animation (sable) d’après une légende inuit
Un hibou ne peut se marier à une oie qu’au risque d’y perdre des plumes.

Kali le petit vampire de Regina Pessoa. France/Portugal. 2012 . 9′. Animation (gravure)
Un garçon pas comme les autres rêve de trouver sa place dans le monde. Kali va devoir affronter ses propres démons, traverser ses peurs pour enfin trouver le chemin de la lumière.

Soigne ton gauche de René Clément, avec Jacques Tati. France. 1936. 12′
Un garçon de ferme assiste aux séances d’entraînement d’un boxeur et se laisse entraîner sur le ring dans un combat aux multiples rebondissements.

3points

 

Acte 19 (Poulailler (Nice), mardi 26 septembre 2017)
Concert & Projection dans le cadre du Sept Off

Pour cette dix-neuvième du Sept Off, Il était un Truc… arrête des images sur grand écran, au plein air du Poulailler. En entame de soirée, La Doublure, en débris-collages à gratter dans la cuisine, livre un set en chansons.

L’IMAGE ARRETEE AU CINEMA
La photographie, c’est la vérité et le cinéma c’est 24 fois la vérité par seconde. Jean-Luc Godard

°MANUFRANCE de Valérie Mréjen. France. 2005. 5’
Des images de catalogues Manufrance des années 70 racontent la journée idéale d’une femme d’intérieur.

°WE ARE WINNING DON’T FORGET de Jean-Gabriel Périot. France. 2004. 7’
Sur la représentation du travail, ou comment l’on repense à la lutte des classes…

°ESTATE de Ronny Trocker. France/Belgique. 2016. 7’26
Sur une plage méditerranéenne ensoleillée, le temps semble figé. Un homme noir, à bout de force, rampe péniblement pour quitter la plage. Autour de lui, les baigneurs habituels semblent ne pas le voir.

7off_2017_affiche_web

Acte 20 (Dijon), 23/27 octobre 2017)
Atelier de réalisation audio-visuelle

Pour la première fois, nous avons quitté notre région via Dijon, à la rencontre d’un groupe de 10 adolescents entre 14 et 17 ans sous protection judiciaire.
La rencontre avec le STEMOI, Service Territorial Educatif de Milieu Ouvert et d’Insertion, est à l’initiative de ce projet. Sur une semaine complète du lundi 23 au vendredi 27 octobre, nous avons investi une MJC et un centre de formation, pour réaliser ensemble leur portrait, seul et en groupe.
Les jeunes inscrits dans le passage à l’acte délinquant ont du mal à exprimer avec des mots leurs troubles. Ces troubles sont bien souvent à l’origine de leurs agissements.
Au son, nous avons enregistré leur texte remanié à partir du questionnaire re-visité de Proust. A l’image, des portraits d’eux ont été mis en scène sur fond noir pour créer une unité artistique, permettre des démultiplications de corps et jouer sur les échelles de plan.
Nous avons pris tous nos repas en commun pour maintenir une dynamique de groupe, permettre des échanges informels, garantir la présence des jeunes sur l’après-midi et avoir une souplesse dans les horaires. Tout se négocie sans cesse et les relations se sont creusées.
Le montage s’est fait en partie avec eux pour travailler cette relation fondamentale à l’image de soi. Nous avons clos cet atelier par une restitution et le recueil de la parole des participants, de leur famille et des équipes éducatives.
Cette aventure fut dense, émouvante, remuante…

Dijon

Acte 21 (Carreau du Temple (Paris), 28 octobre 2017)
Atelier de pratique visuelle

Dans le cadre de l’évènement Second Square au Carreau du Temple autour de l’année France-Colombie, Il était un Truc… a mis en oeuvre, le Samedi 28 octobre 2017,de 15h à 19h, un ATELIER CINEMA sur la longueur, ouvert à tous, les grands accompagnés des plus petits.

Ré-animation !
L’association Il était un Truc… propose un atelier de pratique artistique visuel, image par image, qui explore, expérimente, trafique et invente de multiples formes au mouvement.
Cette invitation invite à entrer en création en re-bondissant sur une séquence filmique feuillue choisie, grâce à la technique la Rotoscopie*. Tout en décalant le regard, chaque participant peut ainsi re-mettre en question sa perception du film.
La succession des dessins re-numérisés est ensuite re-montée, rythmée, enchainée et diffusée.

* La Rotoscopie est une technique cinématographique qui consiste à relever image par image les contours d’une figure filmée en prise de vue réelle pour en esquisser la forme, ou partie, dans un film d’animation. Ce procédé est souvent utilisé pour basculer du réel à l’imaginaire et créer d’étranges effets.

Bannière

Acte 22 (MOVIMENTA / MAMAC (Auditorium et Atelier pédagogique), 1, 2, 3, 22, 23 et 24 novembre 2017)
Programmations

Voyage perceptif en cinéma
Au rythme d’une riche programmation de films du monde entier, de toutes tailles, formes et durées, MOVIMENTA propose aux jeunes cinéphiles comme aux plus confirmés, une invitation à l’éveil des sens dans l’appréhension de la salle obscure, qui les mène à éprouver le plaisir de voir et d’écouter des images en mouvement sous toutes leurs formes, artistiques et technologiques, à travers des rencontres, des ateliers et des projections.
Ce vaste programme ouvre les portes de la perception à de nouvelles narrations, à des regards et des perspectives multiples, à la rencontre d’un cinéma physique.
Ouïe et vue comblées, les réjouissances se poursuivent par des paroles échangées et des ateliers de pratiques.
- Ces actions éducatives, culturelles et artistiques sont menées en étroite collaboration avec Le Hublot, le Pôle Régional d’éducation aux images PACA et l’association Il était un Truc… -
_
Ces Petite(s) Figure(s) vont familiariser les très jeunes enfants avec la salle noire et leur faire découvrir des films de taille à leur taille, adaptés à leurs tympans, en les invitant à un voyage initiatique expérimental au-delà des formes cinématographiques consacrées.

Multiple(s)
Ces enchaînements rythmés poussent les spectateurs dans un laboratoire, à l’image d’un inventaire à la Prévert,où l’accumulation de motifs, matières, sujets, supports, remplacements nourrit le mouvement !

Rebond(s) désobéissant(s)
Née du montage cinématographique, la reprise d’images animées définit de nouveaux contours dans le déplacement des formes et des sens. Ce programme approche les différentes techniques utilisées, la diversité des iconographies et matériaux re-visités, les trajets des formes inventées et les fins visées.

MOVIMENTA

Acte 23 (MOVIMENTA / MAMAC (Auditorium et Atelier pédagogique), 1, 2, 3, 22, 23 et 24 novembre 2017)
Ateliers de pratiques visuelles

DU VOIR au FAIRE
! RÉ-ANIMATION !
Dans le cadre du festival Biennal MOVIMENTA, l’association Il était un Truc… propose des ateliers de pratiques artistiques visuels, image par image, qui explorent, expérimentent, trafiquent et inventent de multiples formes au mouvement.
Cette invitation invite à entrer en création en re-bondissant sur une séquence filmique choisie, découverte en salle.
Tout en décalant le regard et en empruntant de nombreuses techniques du cinéma d’animation, chaque participant peut ainsi re-mettre en question sa perception du film, grâce à la Pixilation, la Rotoscopie, la Photocopie, l’Animation 2D de formes prêtes à l’emploi…
La succession des dessins re-numérisés est ensuite re-montée, rythmée, enchainée et diffusée.

JS