3points
Acte 1
 (Cinéma Mercury (Nice), du 11 au 15 février 2019)
Projection – Atelier de Cinéma d’Animation

Durant la première semaine des vacances de février, Il était un Truc… & le cinéma Mercury ont maintenu de concert une dynamique artistique et culturelle autour du Jeune Public !
-
Chaque après-midi, du lundi 11 octobre au vendredi 15 février 2019, Dilili à Paris * s’est télé-portée à Nice, animée image par image en papiers découpés, à la rencontre de la scène artistique locale… Nous avons croisé Bernar Venet sur le parvis du MAMAC, les sculptures de Jaume Plensas, une nana de Niki de Saint-Phalle, Cédric Teisseire, glissé sur le miroir d’eau de la coulée verte…

* Dans le Paris de la Belle Époque, en compagnie d’un jeune livreur en triporteur, la petite kanake Dilili mène une enquête sur des enlèvements mystérieux de fillettes. Elle rencontre des hommes et des femmes extraordinaires, qui lui donnent des indices. Elle découvre sous terre des méchants très particuliers, les Mâles-Maîtres. Les deux amis lutteront avec entrain pour une vie active dans la lumière et le vivre-ensemble…

dilili5

3points
Acte 2
 (Centre AnimaNICE Costanzo (Nice), du 18 au 22 février 2019)
Atelier de Cinéma d’Animation

Nous avons réalisé un film rostocopique, une des branches du cinéma d’animation en 2 dimensions, avec 14 jeunes participants de 6 à 13 ans, sur une semaine durant, deux heures par après-midi.
Cette invitation invite à entrer en création, tout en décalant le regard, grâce à la technique la Rotoscopie*, en re-bondissant sur des petites mises en scène orchestrées par les enfants à partir d’un court portrait sonore d’eux spectateurs de cinéma.
La succession des dessins re-numérisés est ensuite re-montée, rythmée, enchainée et diffusée.

* La Rotoscopie est une technique cinématographique qui consiste à relever image par image les contours d’une figure filmée en prise de vue réelle pour en esquisser la forme, ou partie, dans un film d’animation. Ce procédé est souvent utilisé pour basculer du réel à l’imaginaire et créer d’étranges effets.

3points
Acte 3 (Collège Jules Romains, (Nice Ouest) / Janvier-Juin 2018)
Atelier de Réalisation audio-visuelle

Nous avons embarqué les dix volontaires du Ciné-Club du collège Jules Romains dans une rostoscopie mises ne scène autour de la thématique annuelle de la famille.
À partir de leur schéma familial, chacun s’est mis en scène (seul ou en groupe) dans leur rapport au corps fondateur de leur famille, (disloquée, unie, aimante ou indifférente, …)
Ils se sont ensuite décalqués pour un rendu très intime et puissant. L’animation dessinée permet de décaler leur propos cinglant, à lire entre leurs lignes…

3points
Acte 4 (Animathèque de la Gare / Saint-Laurent-du-Var), 23-27 avril 2018)
Réalisation d’une oeuvre audio-visuelle animée

Fidèles depuis plusieurs années à l’Animathèque de la Gare de Saint-Laurent-du-Var, nous avons mis en oeuvre un atelier de cinéma d’animation en deux dimensions, pour libérer toutes les imaginations et appréhender les questions de rythme, de mouvement et de transformation, sous la forme de portraits mis en scène puis rotoscopiés d’eux, spectateurs de cinéma, à partir d‘une séquence de Mon  Oncle de Jacques Tati et d’un questionnaire intrusif et émotif.
-
Mon oncle de Jacques Tati. France | 1958 | 110’
Monsieur Arpel, riche industriel et fier de sa maison futuriste bardée de gadgets technologiques à l’utilité improbable, veut éviter que son beau-frère, M. Hulot, personnage rêveur et bohème, n’influence son fils. Il va essayer de lui confier un emploi dans son usine afin de l’éloigner.
-
Quel spectateur es-tu ?
Dans quel cinéma vas-tu ?
Où aimes-tu t’asseoir dans la salle de cinéma ?
Qu’aimes-tu y manger ?
Quel est le dernier film que tu as vu au cinéma ?
Quelle émotion aimes-tu ressentir au cinéma ?

3points
Acte 5 (Collège Don Bosco / Nice), Novembre 2018 – Avril 2019)
Réalisation d’une oeuvre audio-visuelle animée

Nous avons mis en oeuvre avec une classe de 5ème, un atelier de réalisation audio et visuelle, pour libérer toutes les imaginations et appréhender les questions de rythme, de mouvement et de transformation, sous la forme de portraits mis en scène puis rotoscopiés d’eux, spectateurs de cinéma, à partir d’un questionnaire intrusif et émotif, Quelle émotion aimes-tu ressentir au cinéma ?
Deux ateliers de programmation ont été mené en marge et lien avec cette même cinquième et une quatrième pour croiser les niveaux.
Les films retenus, qu’ils soient de fiction, documentaire, d’animation ou expérimentaux, français ou étrangers, racontent de multiples façons des points de vue originaux, sensibles, drôles, tragiques… sur le monde alentour.
Ces ateliers ont abouti à une restitution d’envergure devant un parterre de collégiens invités pour l’occasion à découvrir la création collective et les sélections. De nombreux échanges foisonnants se sont exprimés.

3points
Acte 6
(Les Visiteurs du Soir/Le Poulailler, Vendredi 24 mai 2019)
Projection publique

IL ETAIT UN TRUC…, REGARD INDÉPENDANT & GIRELLE PRODUCTION s’invitent aux côtés des VISITEURS DU SOIR et vous ouvrent leur espace de travail, LE POULAILLER pour une projection ouverte sur l’avenue, d’oeuvres filmiques expérimentales qui dérèglent les motifs cinématographiques.

Voyage perceptif en cinéma, avec Florian Schonerstedt, Emmanuelle Nègre, Alain Cavalier, Gérard Courant, Gaetan Trovato, …, et d’autres pépites encore.
Par des projections flexibles, en dehors des salles obscures et en marge de la Biennale cinéma portée par la ville de Nice, nous explorons d’autres espaces de diffusion, de pratiques et de découvertes.
Ce programme pousse les portes de la perception à de nouvelles narrations, à des regards et des perspectives multiples, à la rencontre d’un cinéma physique qui définit de nouveaux contours dans le déplacement des formes et des sens.
-

Il était un Truc… porte le cinéma au regard et à la portée de tous.
Dès son lancement, l’association a organisé et répondu présente sur de nombreuses manifestations, allant du FAIRE, la Création et l’Education aux Images, au VOIR, la Diffusion.
Regard Indépendant propose un espace de travail, de réflexion, de formation et de diffusion ouvert à tous autour de la création cinématographique émergente, particulièrement avec la pratique du Super 8 en tourné-monté, et la diffusion lors des Rencontres Cinéma et Vidéo à Nice.
Girelle Production est une société spécialisée dans la création audiovisuelle et le multimédia. Elle a fait de l’accompagnement de projets de documentaires de création un axe fort de son développement, favorisant l’accès aux oeuvres et la rencontre avec leurs auteurs.

Visuel Rond VDS

3points
Acte 7 (École spécialisée du Château / Nice, Novembre 2018 – Avril 2019
Performance masquée et filmée(se) MANIFESTE(r) – PARADE/3.6.19

Les élèves ont tous imaginé, fabriqué, porté un masque, encadrés et guidés par Sylwia Bernat, plasticienne et photographe.
Nous les avons mis en scène dans une parade captée par 4 filmeurs disposés le long du parcours, les uns prenant la suite des autres tout du long.
La performance masquée et filmée a été restituée sur le grand écran du MAMAC, le mardi 11 juin.

-

Une performance artistique est une action artistique comportementale entreprise par un (ou des) artiste(s), face à un public, en direct ou différé. C’est un médium artistique interdisciplinaire qui trouve son origine dans des pratiques artistiques d’avant-garde de la première moitié du XXème siècle comme le futurisme, Dada, le surréalisme et l’école du Bauhaus. La performance est une pratique qui définit une oeuvre par le moment de sa réalisation. C’est une oeuvre évènementielle. Cette pratique est issue de la multitude de regards croisés entre le cinéma, le théâtre, l’architecture, la danse, la sculpture, la peinture, la vidéo, le dessin, l’actionnisme et la musique. La performance se construit en réalisant une idée par un geste. Elle a historiquement toujours eu pour but de mettre en scène une forme d’expérimentation, d’ouvrir de nouveaux champs de recherche et d’engagement, de transgresser la norme, de questionner la production artistique et d’engager le spectateur dans le processus.

IEUT_11:6:193points
Acte 8 & 9 (Éclairage Public #3 (109-La Station & L’Entre-Pont / Nice) / 14 et 16 juin 2019)
Boum des Cinéphiles & Atelier Cinéma

La Boum Des Cinéphiles – orchestrée par Benjamin Fincher, Amélie Masciotta, Claude Valenti – est une fête totale pour faire danser sur de la musique vue au cinéma, plongés dans une scénographie singulière.
Lors d’Eclairage Public#3, vendredi 14 juin 2019 dès 22h à La Station, pour vernir Ben et son exposition monumentale, La vie est un film, nous invitons une Bande Originale de musiciens-compositeurs – La Doublure (Natalija Jukic et Benoit Gsell), Cyrille Mellerio, J-Chris Martin, Memphis Mao, Geoffrey Boulier, Hugo Vallee, Sidney Feret, Yowen Albizu-Devier, Christian Viallard – pour re-visiter en live de grands moments de cinéma en chanson.

Atelier Cinéma
Ré-Animations provocatrices !
Dans le cadre de la troisième édition de l’évènement branché sur secteur Eclairage Public au 109, l’association Il était un Truc… propose un atelier de pratique artistique visuelle qui explore, expérimente, trafique, re-visite et invente de multiples formes créatrices au mouvement.
Tout en décalant le regard, cette proposition invite à entrer en création en ré-intervenant librement sur un extrait filmique choisi, séquencé en une suite d’images et imprimé.
La succession des dessins numérisés est ensuite re-montée, rythmée et enchainée et diffusée à 17h le jour-même.

BDC_19_Blanc3points
Acte 10 (Le Pigeonnier / Nice), 20 juin 2019)
Projection PassagèreJeudi 20 juin 2019, Il était un Truc… s’est téléportée au Pigeonnier… // 4 rue Colonna d’Istria (Vieux-Nice), pour la projection surprise d’une pépite cinématographique trop méconnue…, un film d’images pures.

IEUTPPPigeonnier_20.6.19

3points
ÉTAPE 1
RÉ-ANIMATIONS, dans le cadre de Nice 2019 – L’Odyssée du cinéma La Victorine a 100 ans à l’échelle de la ville

-
Dispositif Fais ton cinéma - Ateliers de pratiques artistiques mis en oeuvre par la DGA Culture et l’association Il était un Truc…, en partenariat avec l’Académie de Nice

Un voyage en Cinéma, grâce aux techniques de la Rotoscopie et la Photocopie, deux des branches du cinéma d’animation en 2D, autour de A propos de Nice de Jean Vigo ; La nuit américaine de François Truffaut ; Fanfan la tulipe de Christian-Jaque ; Mon oncle de Jacques Tati ; Les enfants du Paradis et Les Visiteurs du Soir de Marcel Carné ; Les chaussons rouges de Mickael Powell et Emeric Pressburger ; La baie des Anges de Jacques Demy et Brice de Nice de James Huth
… auprès des écoles maternelles et élémentaires (Jean Piaget, René Cassin, Jacques Prévert, Le Manoir, Les Muriers, Magnolias 1 et 2, Madonette Terron, Saint-Hélène, Jean-François Knecht, Rosalinde Rancher 1 et 2, Von Derwies, Jean Mace 1 et 2, Pasteur, Arène de Cimiez, Bon Voyage 2, Rothschild 1 et 2, Col de Villefrance, Saint-Pancrace, Lycette Darsonval, Saint-Isidore, Saint-Antoine Ginestière, Saint-Roman Bellet, Madeleine Supérieure, Fuon Cauda 2, Corniche Fleurie, Les Moulins, Digue 2, Les Orchidée, Nice Flore, Bischoffsheim 1 et 2, Risso, Les Orangers, René Arziari, Saint-Charles, École du Château, École spécialisée du Château, Nikaia, Saint-Philipe, Baumettes 1 et 2, Saint Pierre d’Arène, Righi, Saint Barthélémy 1 et 2, …)

Lieux d’accueil partenaires (AnimaNice Django Reinhardt, Nathalie Renard ; Archives Anciennes, Nadine Bovis ; Forum Nice Nord, Yann Beaucamps ; AnimaNice Pasteur, Joëlle Fostinelli ; Bibliothèque Alain Lefeuvre, Gisèle Marleuf ; Mairie Coeur Paillon, Martine Bezet-Rizzetto ; Centre social La Ruche, Daniel Chuzel ; Espace Magnan, Séverine Meunier ; Maison de l’Environnement, Frédéric Salvi ; …)

RotoTati_IEUT_ClaudeValenti3points
Acte 11  (Entre LA STATION, L’ENTRE-PONT et le CHANTIER 109 (Nice), du 15 au 19 juillet 2019)
Ballade en Sons et en Images.7

Réalisation d’un clip, allant de écriture d’un texte, la composition, l’enregistrement en studio et la mise en images, au montage,
Atelier de Programmation mené dans ce même temps d’atelier de pratique pour nourrir la projection finale et leurs univers,
Restitution/Projection sur grand écran, en public et en plein air, en clôture de la semaine de création et de découvertes musicales et cinématographiques.

LE PROJET
Notre projet d’ampleur regroupe à présent six éditions consécutives passées réussies et soutenues, sous les titres Ballade en Sons et en Images. Avec la confiance de nos partenaires, nous poursuivons sur notre lancée et ancrons nos activités dans une continuité rassurante et un enrichissement perpétuel. En 2019, nous nous sommes pleinement inscrits dans la Biennale Cinéma incluant les cent ans des Studios de La Victorine, qui mobilise et anime notre territoire sur toute l’année.
Pour cette septième édition, nous avons de nouveau réalisé un clip à partir d’un texte écrit par les adolescents emmenés par des associations humanitaires, sociales et socio-éducatives, venues de différents territoires niçois.
Les paroles écrites sur le temps de l’atelier, dès le lundi matin, sont ré-visées puis mises en sons, musique et citations cinéphiles par Christine LIDON & Frédéric MARTINEZ / Get Ready, auteurs-compositeurs en résidence à La Station.
Sur le temps de l’atelier, le groupe enregistre à La Station et réalise, dans la salle de spectacle de L’Entre-Pont, à bord du studio de cinéma des Films en Tubes, dispositif porté par Il était un Truc…, et de machineries cinématographiques louées pour l’occasion.
En parallèle à ces pratiques artistiques, nous menons un atelier de programmation autour de la musique sous toutes ses formes. Les participants regardent quelques courtes oeuvres pour nourrir la création et composer une part de la séance pour la restitution du vendredi soir. Les oeuvres proposées sont des courts-métrages glanés au cours de nos aventures de spectateurs actifs et de programmateurs.
Rituellement, le dernier jour, le vendredi soir, le clip, suivi d’une vraie séance de cinéma accompagnée, est projeté aux participants, familles, amis, habitants du quartier, invités, spectateurs-cinéphiles, public constant de l’ensemble de nos actions.
L’exploit réside dans cette concentration exaltante et foisonnante : sur une semaine un film se fabrique, se monte, se montre…

PI_MO